Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Il s’agit de la plus grande municipalité de l’île. Il recouvre les versants nord et le sud de l’île et est, par conséquent, le territoire ayant le plus de variété de paysage de La Gomera, du vert de ses sommets dans le Parc National de Garajonay à la vaste palmeraie de Vallehermoso, Tazo ou Arguamul, en passant par le banc de sable céréalier dans les enclaves de Chipude ou El Cercado.

Ayuntamiento de VallehermosoLe Silbo Gomero est langue sifflée d’origine ancestrale qui ne se produit que sur l’île. Hommage à Whistle Gomau Silbo Gomero, Igualero. Le paysage naturel d’Orone est l’un des plus spectaculaires de l’île par la profondeur des ses ravins, sur le versant sud de la île. Roque Cano est, sans aucun doute, l’élément naturel plus important de la municipalité de Vallehermoso. Vallehermoso est parsemée de petits villages où le temps semble s’arrêter, comme Tazo. Le centre historique de Vallehermoso comporte des exemples intéressants d´architecture traditionnelle, la plus remarquable étant l’Église de San Juan Bautista, un bel exemple d’architecture néo-gothique achevée au début du XXe siècle. À l’embouchure de ses gorges abruptes, se trouve une station balnéaire avec des piscines équipées pour le plaisir des locaux et des visiteurs. En direction opposée, au départ du ravin, nous trouvons le barrage de La Encantadora (l’Enchanteresse), un lieu magique d´où l´on peut observer le Roque Cano, la référence géologique la plus importante du nord de l’île.

En raison de son étendue, Vallehermoso compte un grand nombre de hameaux disposés dans ses vallées et gorges où les randonneurs peuvent contempler la beauté de certains endroits moins fréquentés et où le temps semble s’être arrêté. À noter, des endroits comme Tazo, Arguamul ou Alojera, principal producteur de sirop de palme de l’île et une plage naturelle pratiquement intacte.

En outre, parcourir le versant sud de la municipalité, c´est entrer dans le cœur de Chipude, avec son église de Notre-Dame de la Candelaria du XVIe siècle et l’une des plus anciennes de l’île, ou découvrir la poterie de El Cercado qui est l’une des traditions les plus anciennes de l’île et qui conserve le savoir-faire des anciens indigènes de La Gomera. Tout aussi importants sont les Miradors de la Dama ou la Rajita, avec les vestiges de l’ancienne conserverie de l’île.

En ce qui concerne les traditions, il faut souligner les fêtes populaires de Nuestra Señora del Carmen dans le centre historique, il s´agit d´un jour férié important du calendrier de milliers de Gomeros de retour pour assister à ce rendez-vous avec le passé chaque mois de juillet. Une autre fête à ne pas manquer est celle de la Candelaria à Chipude, tous les 15 août, qui attire des milliers de fidèles autour de l’église et peut-être la plus fréquentée de toutes celles célébrées dans l’île.

Vallehermoso

Chargemente en cours de…