Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Le langage sifflé de La Gomera est utilisé depuis des temps immémoriaux sur l’île pour se communiquer sur de longues distances. Cela n’est pas une série de codes prédéfinis qui servent à exprimer un contenu limité, mais un langage articulé, réducteur, non conventionnelle, où vous pouvez échanger un nombre illimité de messages en sifflant les caractéristiques sonores d’une langue parlée.

El silbo de La Gomera

La profondeur et la distance entre les ravines a facilité la création d’une langue unique dans le monde qui a été reconnu par l’UNESCO comme Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité en septembre 2009.

El Silbo possède une valeur exceptionnelle en tant que signe du génie créateur humain. En plus d’avoir été adapté et développé pour faciliter la survie dans un environnement très particulier, ses utilisateurs ont donnée une grande complexité technique et esthétique à ce langage quasi musical.

La Silbo est l’expression de la culture populaire de La Gomera, il est fortement ancré dans la population de l’île. Il a toujours été un facteur de cohésion de la communauté pendant des années, et il est une caractéristique de La Gomera qu’on ne trouve pas dans aucune des autres Îles Canaries.

El silbo de La GomeraBien que produit culturel c’est un processus par lequel une culture est définie. Le Silbo est une langue qui reproduit une autre langue (le castillan). Tant le Silbo comme l’espagnol on survécu dans un environnement d’une manière ni concurrentiel ni exclusif.

Le Silbo a été transmis d’une génération à autre comme patrimoine immatériel de la communauté. Cette transmission, qui pendant des siècles a été possible grâce au contact direct entre enseignant et élève s’est produite le plus souvent au sein de la famille. Maintenant le Silbo est aussi appris par l’éducation formelle dans les écoles de La Gomera car des mesures de sauvegarde ont été prises par le gouvernement des Îles Canaries.