Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

La façon de construire les maisons, cultiver la terre, le développement des divers éléments nécessaires pour les tâches ménagères et agricoles, incorporés dans les différents métiers. La nourriture, le langage sifflé, la danse du tambour, les romances, les légendes, la médecine populaire, et toute une façon de vie, se manifeste dans une culture populaire particulière.

Artesania de La Gomera

Ce que nous appelons l’artisanat, servi dans le passé pour répondre aux besoins de la population de l’île, en utilisant de matières premières extraites à partir du milieu. De bois on obtient des cuillères, des cloches à fromage, des « Morteras », des « chacaras » et des ustensiles décoratifs. Ces ustensiles sont fabriqués à partir de bois de laurier (Acajou de Madère, Bruyère), et d’espèces introduites comme le noyer, le châtaignier et le mûrier. Avec les bandes extraites de la tige de la banane on fait des fleurs, des bijoux, des centres de table, des corbeilles à pain, etc… Aussi avec la feuille du palmier on produit des pièces d’artisanat différentes. La vannerie est bien travaillée, avec des formes variées et des matériaux différents, comme l’osier et la canne sont qui sont largement utilisés. Dans les métiers traditionnels on trouve encore le tissage des tapis et des chiffonniers, couvre-lits, etc., en utilisant des vieux chiffons et des bandes de fils de coton. Le meilleur exemple de ceci est dans le Centro de Visitantes Juego de Bolas.

Artesania de La GomeraParmi tous les types d’artisanat on doit remarquer en la céramique, fabriqué sans roue, avec des techniques de l’époque des aborigènes. On emploi d’argile, du sable et de l’ocre, des matériaux qu’on trouve dans les zones d’altitude moyenne de l’île. Le processus de fabrication est relativement simple, mais on a besoin du temps et. Une fois qu’on a donné fait le pot, il doit être formé selon son utilisation finale (plat de pommes de terre, récipient pour l’eau, le pot de traite, etc), on le laisse sécher et il est placé dans un four à bois pour la cuisson. La couleur obtenue est un brun clair, un résultat obtenu par l’ocre, à différence d’autres îles où on obtient un brun foncé presque noir. Pour son aspect rudimentaire et sa tradition, on doit remarquer les céramiques produites à Chipude et El Cercado.

Ces sont les cas les plus typiques, mais nous pouvons aussi trouver d’autres métiers comme le crochet, la broderie et la dentelle. On travaille le cuir, la corde, la soie, la laine, etc. Sur l’île de La Gomera, l’artisanat est centré sur la région du Nord et Vallehermoso est la municipalité qui a plus d’artisans.

Artesania de La GomeraAux Îles Canaries des foires d’artisanat ont lieu chaque année, ainsi comme des jeux populaires, rencontres folkloriques, foires agricoles, etc. dans lesquelles on fait la promotion de l’artisanat de l’île. Il faut remarquer La Feria Insular de Artesanía (Foire Insulaire d’Artisanat), qui s’est tenue à San Sebastian de la Gomera, où on rassemble des artisans de l’île et au même temps du reste de l’archipel, ainsi que d’autres manifestations culturelles telles que le Silbo Gomero (le langage sifflé, unique dans l’île), la performance de groupes folkloriques, etc.

Le Cabildo coordonne la participation dans les foires et dans autres événements, en contribuant financièrement à la gestion des espaces d’exposition et de en les décorant. Il est aussi responsable du transport des matières, et ses représentants institutionnels font présence pendant les événements. De la même manière, dans les foires du tourisme et, occasionnellement, lors des Conférences Professionnelles on présente de l’artisanat des Îles Canaries avec la présence de certains artisans qui exécutent « in situ » les différents métiers afin de montrer aux futurs visiteurs ces manifestations culturelles comme un élément du tourisme, qui fait partie du spectacle. Tel est le cas: une femme experte qui travaille la céramique, un autre artisan qui travaille avec des bandes de tige de banane, du bois, etc. En règle générale, ces événements peuvent accueillir toute expression folklorique, même le Silbo Gomero.