Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Vallehermoso et son versant sud

Vallehermoso et son versant sud

Cette zone de l’île nous montre ses charmes à travers les hameaux, les quartiers, les forêts et les plages où le soleil est le protagoniste.

Ses plus de 300 jours de soleil garantissent le climat que l’on désire toujours pour passer des vacances vraiment inoubliables. La zone vous invite à l’explorer à pied, en voiture, à vélo ou lors d’excursions en bateau et elle vous permet également de faire toutes sortes d’activités en plein air.

Si vous venez du nord en direction au sud-ouest, une fois que vous traversez le parc, vous vous trouvez de l’autre côté de la municipalité, avec un paysage qui change comme la température et l’humidité dans la région. Aujourd’hui nous allons vous parler de Chipude, La Dama et La Rajita.

Chipude

Les terrasses de culture nous donnent la bienvenue dans ce village pittoresque, certaines avec des raisins avec lesquels des vins avec beaucoup de personnalité sont faits. Le Monument Naturel La Fortaleza (lien) protège la région avec ses pentes imposantes et son passé sacré. Son sommet plat contient des vestiges archéologiques et sa flore a des espèces menacées et protégées. On l’appelle « fortaleza » à tous les niveaux du terrain, avec sa partie plane plus haute qui s’élève dans son environnement, jusqu’à ce le dominer.

La région est traversée par de nombreux sentiers qui confirment son importance en tant que point de passage de différentes voies de communication. L’église construite au début du XVIIe siècle, est l’un des plus importants patrimoines religieux de l’île. La fête de la Candelaria y est célébrée tous les 15 août, le lieu est en fête et accueille les visiteurs de tous les coins qui ne veulent pas manquer la célébration.

La Dama

Quand on s’approche de ce village, situé entre deux imposants ravins, Erque et Iguala, on ne peut s’empêcher d’être surpris par la sensation d’infinie que son horizon nous donne. Situé sur une vaste colline, le cadre de la mer entoure, chaque paysage, chaque recoin, dans toute son extension, invitant à sa contemplation avec un regard ouvert, vaste et bien sûr, à profiter au calme.

Le climat doux de cette région, permet la culture de bananes et de fruits tropicaux que vous ne pouvez pas manquer de déguster lors de votre voyage à La Gomera.

Il y a une légende sur une lumière mystérieuse associée à ce village que vous pouvez lire dans l’article « La Gomera : une île de légende II ».

La Rajita

Cette plage a une importance particulière dans l’histoire récente de La Gomera. On peut encore y voir les restes de la plus grande usine de conserves de poisson de l’île, principalement le thon et les œufs dans l’huile considérés comme un véritable délice, connus sous le nom de « caviar gomero ». Cette usine a connu son apogée dans les premières années du siècle dernier mais sa production a baissé dans les années 70, elle a donc dû fermer, en laissant ce patrimoine avec un air industriel que l’on peut voir aujourd’hui.

Sur cette plage, en plus de se baigner presque toute l’année, vous pouvez également profiter d’un « chiringuito », un petit bar sur la plage, ouvert principalement en été.

Il y a des excursions maritimes qui partent de la municipalité voisine, Valle Gran Rey qui, en plus d’observer les cétacés, vous feront connaître les plages et criques de cette région, une option très recommandée pour ceux qui veulent avoir un autre regard sur l’île.

Connaître les différents villages de La Gomera vous permettra, sans aucun doute, de vous connecter à la véritable essence de l’île et de l’aimer si encore plus.